dimanche 26 janvier 2014

un matin de 1er décembre...

2CELLOS Californication
@2CELLOS
@lukasulic et @stjepanhauser
2 artistes d'exception...

Je n'ai pu résister hier,
je suis allée chez lui,
cela a été bon.
Je ne sais cependant pas 
comment il nous pense,
j'espère qu'il nous voit liés
liés oui, mais pas attachés...
Je pense avoir fait un pas de plus vers ma jouissance.
Je n'ai jamais aimé tant faire l'amour que cette fois ci.
Par toutes les entrées il s'est engouffré...
Que c'était bon!
J'étais sienne.
J'ai laissé mon plaisir se révéler ce matin.
J''ai envie de tout dire, mais c'est indécent...
J'ai tant adoré notre complicité

Il m'a prise collé à lui en pleine nuit, comme nous nous l'étions promis en nous endormant. Je lui avais demandé de me prendre de la sorte. Il s'est exécuté, me pénétrant avec tant de désir. Le mien a été à son comble deux heures plus tard. En nous réveillant une seconde fois, nous nous sommes offerts l'un à l'autre, par des voies plus conventionnelles. J'ai aimé le sentir se bousculer en moi...
Mon intimité apprend à ressentir il revit grâce et par lui. Personne n'a ce pouvoir là ! Personne n'a su m'ouvrir à mes sensations de la sorte. J'ai beaucoup gémi J'ai été très expressive.
Quelque chose de si profond 
est venu du fond de mon être,
quelque chose de si lointain mais tellement nécessaire pour me laisser aller. J'ai mordu mon oreiller mais cela n'a pas suffit, j'aurai voulu démolir tout un pan de mur tant une force m'envahissait dans ce moment de plaisir naissant. Une force incontrôlable. Une puissance viscérale. Une entité dont je ne sais jamais que faire. J'ai toujours cette sensation que je vais faire mal ou défaillir Qu'il n'y ait plus rien qui me retienne...
Cependant, mon esprit s' y est laissé aller, car ce matin il y avait autre chose. Quelque chose qu'il n'y avait jamais eu, une douceur dans cette force, une chaleur qui était bonne et enveloppante, une candeur si voluptueuse... Cette nouveauté m'a laissée perplexe. J'ai donc décidé que cela suffisait. Tant avancer sur ce chemin de ma jouissance pour être comblée, avant de jouir, déverser mon eau , et l'inonder!
Je suis fière de savoir que j'avance, que je m'approche de cet inconnu que je sais maintenant doux et intense, que je peux maintenant approcher sans crainte, sans voir ce mur d'impossibles qui toujours s'érigeait, aussi dur que l'est sa verge, aussi imparable que sa détermination à m'imposer sa rythmique avec ferveur.
Il a attendu, écouté, et senti mon désir, mon plaisir, ma jouissance... Que ce fut bon que ce fut fort et intense!
Sa tendresse m'a enveloppée, cette nuit, trois fois durant...
Ce temps restera, pour moi, 
le plus amoureux qu'il m'est été donné de vivre, 
avec lui...



Pour toi qui lis ce qui n'est pas écrit...


Cello

2 commentaires:

  1. quelle belle expression, biche, de ce que tu as ressenti avec lui..

    RépondreSupprimer

Cet espace est là pour toi...qui lis ce qui n'est pas écrit.